Les portes de la ville

Les portes de la ville

Karlstor, Isartor et Sendlinger Tor sont les trois portes encore conservées dans l'ancienne murailles de la ville de Munich.  

Au Moyen Âge, Munich était protégée par une muraille, mais l'importante expansion de la ville a entraîné sa démolition au XVIIIème siècle. Au cours de cette période de fortification, la ville possèdait quatre portes d’accès, dont trois sont toujours préservées.

Karlstor

Originairement appelée "Neuhauser Tor" et renommée en 1797 après la construction de la Karlsplatz, la Karlstor possédait trois tours. 

L'explosion de la poudre à canon stockée à cet endroit a entraîné la démolition de la tour du centre et la reconstruction de la porte, selon un style néogothique. En raison de son emplacement, c'est l'une des plus connue de la ville.

Isartor

Construite en 1337 dans la partie est de Munich, la porte d'Isartor a reçu le nom de la rivière Isar en raison de sa proximité.

La porte a été gravement endommagée au cours de la Seconde Guerre mondiale, mais elle a été reconstruite pour conserver son aspect d'origine et conserve encore de belles fresques d'époque, tout en étant la seule porte de la ville qui conserve sa tour d'origine.

Dans l'une des tours, vous pourrez voir le musée consacré au comédien Karl Valentin.

Sendlinger Tor

Situé à l'extrémité sud de la vieille ville de Munich, le Sendlinger Tor est la plus ancienne des tours de la ville. Elle a été construite en 1318 comme porte d'entrée pour les marchands voyageant en Italie.

La porte est flanquée de deux tours médiévales et a une grande arche pour permettre la circulation aux voitures et deux plus petites pour les piétons.